mercredi 2 septembre 2015

Mes petites anecdotes d'employée polyvalente en GMS

Bonjour à toutes !


Je vous retrouve aujourd'hui pour un article un peu spécial ! Comme je vous en ai parlé dans un précédent article, j'ai travaillé 2 mois dans une grande surface et... c'était loin d'être rose. Mais j'ai glané pas mal d'anecdotes et me suis dit que ce serait plutôt sympa de vous en partager quelques unes.

1- Il y a toujours un con pour vous faire la blague de "J'paye pô" en arrivant en caisse (ajoutez à cette phrase un accent normand prononcé et des manières de beauf). Cette blague, quand on est en caisse, on l'entend 4 à 10 fois par jour.

2- Tous les matins, un ou plusieurs alcooliques notoires viennent s'acheter leurs bières et leur whisky. Vous finissez par connaître par coeur le montant de leurs courses, et ils ne prennent jamais leur ticket.

3- Dur dur de mettre en rayon des viennoiseries et du pain tout chaud le matin avant l'ouverture, alors que vous crevez la dalle.

4- Vous finissez toujours par vous attacher à certains clients que vous revoyez régulièrement. Dans mon cas, certains clients m'appréciaient tellement qu'ils me donnaient des cadeaux en caisse (Schoko-bons, bonbons, pains au lait). ça, c'est un vrai bon souvenir.

5- Vous finissez par savoir ce que signifient le MDE, la machine à rabais, le FL, la V/V, EAN et êtes capables de citer le code des aubergines, des artichauts et d'une bonne quarantaine de trucs bizarres. Du coup, quand vous êtes chez vous et que vous voyez une nectarine, vous ne pouvez pas vous empêcher de penser "Ah, ça c'est 157 FL"

6- Trier les dates de péremption, c'est d'un ennui mortel.

7- Vos supérieur(e)s se prennent toujours des pauses plus longues que vous.

8- Il y a toujours des codes barres qui ne fonctionnent pas, et vous détestez ça. 3 12 44 80 17 42 15... l'Orangina en canettes. Il m'aura fait ch*** celui-là !

9- Je peux vous dire que j'en ai rangé, des caddies, à cause des chèques non acceptés. ça vous fait haïr le concept même de "supermarché" et de "faire les courses".

10- Vous crevez d'envie de vous asseoir 30 secondes tellement vous avez mal au dos, mais assise, vous êtes plus lente et vos supérieurs vous hurlent de vous magner même quand vous allez à fond. Du coup, vous restez debout et retenez vos larmes.

11- A 6h du mat', quand vous avez à peine réussi à manger et que la faim se fait sentir, vous avez presque envie de manger de la viande crue en la mettant en rayon (cette fameuse V/V)

12- Vos supérieurs attendent toujours de vous que vous sachiez tout faire sans avoir jamais appris (et prennent un air agacé quand vous leur faîtes remarquer que vous ne savez pas où est ce p*tain de thermomètre pour la V/V) et que vous soyez aussi rapide qu'eux alors qu'ils triment là depuis 10 ans.

13- ... de ce fait, certains sont aigris et vous en veulent parce-que vous ne restez que 2 mois.

14- Heureusement, certains autres collègues sont absolument adorables et vous finissez par vous éterniser sur le parking le soir à plus de 20h, parce-que vous discutez avec eux.

15- En caisse, c'est parfois dur de se retenir de rire. Je pense en particulier aux clients un peu débiles sur les bords qui achètent 15 ou 20 camemberts et une trentaine de pots de crème fraîche. Je pense aussi aux prénoms assez hm... originaux, que vous entendez parfois (ex : Elan, Yvhéah...) 

16- Vous apprenez beaucoup sur le monde qui vous entoure pourvu que vous preniez un peu le temps de discuter avec les clients. 

17- La plus belle récompense du monde ? Quand des clients demandent de vos nouvelles quand vous n'êtes pas là, ou vous disent en caisse que vous manquerez parce-que vous êtes "gentille, polie et toujours souriante"

18- Vous comprenez vite que les voleurs n'ont pas forcément la tête de l'emploi. La plupart sont âgés de plus de 40 ans et ont des techniques bien rodées. 

19- Vous développez une haine féroce contre les clients qui attendent une minute avant la fermeture pour entrer et qui vous font commencer le nettoyage du magasin un quart d'heure après l'heure prévue. Voire ceux dont le paiement est refusé à l'heure en question. Et un nouveau caddie à ranger, un !

20- Malgré tout, je ne regrette rien.

Et vous, vous connaissez un peu le milieu? Des anecdotes sur des jobs d'été pas très heureux?

A très bientôt, et merci à celles qui continueront de me suivre malgré mon absence de ces derniers temps,

8 commentaires:

  1. Coucou ! :)

    Ah là, là, ton article m'a fait bien rire ! xD
    Surtout le 1er (avec l'accent normand). Je n'ai jamais travaillé dans un supermarché mais rien qu'en allant y faire mes courses, les gens qui parlent aux caissières avec l'accent du nord profond bien prononcé... enfin voilà quoi x) ^^
    On a droit à tout un florilège de gens ah ah.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait plaisir :D
      C'est insupportable mais bon toujours plus agréable que l'humeur de certains collègues des fois... Je n'en dirai pas plus car on ne sait jamais qui lira ça ^^

      Supprimer
  2. Tu as du courage en tout cas !
    Je t'avoue que lorsque je suis à la caisse, je fais tout mon possible pour être gentille et prévoyante avec les caissières (genre je lui évite de soulever les trucs trop lourds en lui tendant pour qu'elle les scanne avec la "douchette"). C'est un peu la moindre des choses et ça ne coûte rien d'être aimable ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil ^^
      Oui c'est clair ! malheureusement dans la grande surface où je travaille, on a pas cette petite "douchette", on a soit des codes, soit on est obligé de soulever les packs pour les faire glisser directement devant le lecteur de codes barres. Je t'envie :D

      Supprimer
  3. Quel courage d'avoir travaillé en GMS pendant 2 mois et demi ^^ Tes anecdotes sont bien sympa en tout cas xD Je ne connais absolument pas le milieu, par contre je pourrais te raconter plein d'anecdotes de quand j'ai bossé en pharmacie XD les clients c'est toujours un cas à part des fois lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne idée ça, fais nous partager ça :D

      Supprimer
  4. Ohlala je compatis! J'espère quand même que tu as pu garder tous les meilleurs souvenirs en tête, heureusement que tout n'est pas noir :)

    Bisous !!
    Céline.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui heureusement, n'empêche que je suis contente d'avoir terminé ! ^^
      Bisous !

      Supprimer

Commenter cet article